Léo, le carton & moi

Par Posté dans - Bricolage le 08 août 2016 18 Commentaires

Bonjour les condors,

Léo, le cinéma, le carton & moi...
Ou comment réunir 3 de mes passions dans un même DIY.
Catch me If You can
Lorsque Coco du blog Pas@Pas de Chat! a annoncé le thème du prochain défi du ch@t, je me suis pincée pour y croire. J'ai même cru que c'était mon anniversaire...
Pourtant je ne rêvais pas, le cinéma était le thème de cette nouvelle aventure.
Mais voilà, quel film choisir et surtout quel support?
Après avoir pensé aux Goonies qui est mon film doudou mais dont je vous ai déjà parlé ici et avoir échafaudé un projet tricot un poil too ambitious je me suis dit: choisis plutôt un acteur, cela te conduira à un film.
Bon là du coup, ça a été super rapide parce que si vous me connaissez un petit peu vous savez que Léo fait battre mon cœur et qu'il est n°1 sur ma liste (sur celle de mes acteurs préférés vivants anglophones, parce que vous pensez bien que j'ai plusieurs listes). C'était tellement évident!
Ensuite il a fallu se pencher sur la filmographie car il était obligatoire d'évoquer un film qui me plait particulièrement.
Et là les mauvaises langues vont en prendre un coup car je peux être objective lorsqu'il s'agit de Léo. J'ai donc éliminé d'office: La plage, L'homme au masque de fer, J.Edgar, Gatsby, Mort ou vif et surtout Mensonges d'état (Shame. Shame. Shame). Il en reste un petit paquet tout de même....
Pour moi le meilleur film dans lequel il ait joué est incontestablement Les infiltrés.
Mais j'ai préféré me tourner vers une thématique un peu plus légère, celle d'un incorrigible rêveur devenu arnaqueur de haut de haut vol très attachant et je me suis décidée pour Attrape-moi si tu peux.
AFFICHE
Leonardo Di Caprio, Tom Hanks et Christopher Walken: le casting à lui seul est de l'or en barre. Si on ajoute le nom du réalisateur, Steven Spielberg, je pense que vous comprendrez aisément mon choix.

J'ai choisi de réaliser une affiche, en m'inspirant de celle du film et du générique qui tabasse.
D'une histoire vraie, Spielberg a fait une incroyable comédie dramatique. Frank Abagnale Jr (Léo) 16 ans, vivait heureux jusqu'au jour où il apprend que ses parents (Christopher Walken et Nathalie Baye) divorcent. Il ne supporte pas la nouvelle et fugue. Pour subvenir à ses besoins il devient l'as du faux chèque et de la mystification :  pilote de ligne un jour, médecin le mois d'après ou encore avocat, il empoche les millions. Un agent du FBI opiniâtre le poursuit (Tom Hanks) en espérant un jour le coffrer... Voilà le pitch rapide pour ceux qui ne connaitraient pas encore le film et pour leur permettre de comprendre le choix des éléments décoratifs.

Après cette petite intro nécessaire, au boulot! On commence par sortir le matériel: un morceau de carton, des feuilles de couleur, une paire de ciseaux, un cutter, une planche de découpe, de la colle et ma fidéle Toga pour la découpe des lettres.
Catch me If You can 1
Catch me If You can 2On réfléchit un minimum à l'organisation de l'affiche, on découpe, on mesure...
Catch me If You can 3J'ai commencé par le titre du film.
Catch me If You can 4

Catch me If You can 5

Catch me If You can 6Puis j'ai ajouté le nom des acteurs et quelques éléments déco évocateurs: des avions, quelques nuages et des dollars s'échappant d'une valise pour Léo.
Catch me If You can 8
Catch me If You can 9Puis un chapeau et une paire de lunettes en référence au personnage interprété par M. Hanks.
Catch me If You can 11
Parfois on tombe sur de bonnes surprises, comme ici avec ces avions en feutrine. Si on m'avait dit qu'ils me serviraient finalement à quelque-chose lorsque je les ai achetés!
Catch me If You can 10
Catch me If You can 12
Je remercie chaleureusement Coco de nous réunir régulièrement autour de ses défis (les détails sont ici) et pour ce merveilleux thème.
Les strass et les paillettes je les avais dans les yeux pendant la réalisation de ce DIY.

A bientôt!

(18) commentaires

  • Un Trésor dans mon placard - Répondre

    08 août 2016 at 19:18

    Oh j’adore ton affiche, elle est trop belle! Bravo pour cette super production 😉
    Des bisous

  • pas@pasdechat - Répondre

    08 août 2016 at 20:30

    Oh, alors là… J’en reste baba !! Tu as fait fort. J’ai la pression maintenant… En donnant le thème, je me suis dit que s’il n’y avait qu’une participation, ce serait la tienne, parce que franchement tu ne pouvais pas faire l’impasse. Mais alors là, chapeau ! J’ai beaucoup aimé le film (la cerise sur le gâteau pour moi étant Nathalie Baye). Ton idée est aussi inattendue qu’audacieuse, et j’adore ton affiche. Très réussi, vraiment.

    • allmadehere - Répondre

      09 août 2016 at 13:17

      J’aurais été bannie de la blogosphère si jamais j’avais fait l’impasse sur ce thème! Môsieur aurait boudé. Et Léo ? Imagine…^^
      J’ai un seul petit regret concernant ce thème à savoir que l’on ne puisse pas s’amuser plus longtemps avec lui.
      Je suis ravie que l’affiche te plaise autant car tout ça c’est de ta faute!

  • Camilleb - Répondre

    08 août 2016 at 21:46

    Elle est très jolie ton affiche!!!

    • allmadehere - Répondre

      09 août 2016 at 13:19

      Merci Camille! C’est toujours un plaisir de te vois passer par ici.

  • Ortisse - Répondre

    08 août 2016 at 22:10

    Ok Léo et les infiltrés on n’aurait pas un peu les mêmes goûts???? Même si je suis moins sévère que toi sur Gatsby et J.Edgar (qui est qd même super chiant je l’avoue).
    Quand à ton affiche je suis ARCHI fan, clap clap, clap!

    • allmadehere - Répondre

      09 août 2016 at 13:21

      J’avais déjà pu noter ce point commun…Il faut bien être sévère de temps en temps, Léo à tendance à se relâcher. Mouhahaha.
      Je suis super contente que l’affiche te plaise!

  • aurélie - Répondre

    09 août 2016 at 08:42

    Complètement d’accord avec ton choix de film, et ton découpage est canon! Il colle parfaitement avec le générique.
    C’est vrai que Léo a ses casseroles (j’ai dormi tout le long de J.Edgar au ciné…la sieste la plus chère de mon existence).
    Gros bisous

    • allmadehere - Répondre

      09 août 2016 at 13:25

      Merci la Souris! C’est un de mes génériques préférés.
      En même temps je dois pas être la seule à l’apprécier car il a reçu le prix du meilleur générique au festival d’Ottawa.
      Au plaisir! ^^

  • grame - Répondre

    09 août 2016 at 09:38

    Ce défi était en effet pour toi!
    C’est comme si on me disait « récup », ça réagirait au quart de tour!!
    Le papier, avec toi, prend une autre perspective, et avec trois fois rien, tu nous emmène …
    C’est beau la créativité! 😉

    • allmadehere - Répondre

      09 août 2016 at 13:32

      Je n’ai pas tout de suite réagi en fait. Au départ j’étais même submergée par les idées de films et puis une fois que le nom de Léo a été évoqué c’était parti kiki!
      Quelle midinette! A mon âge…^^
      Si tu continues comme ça je vais devoir te décerner la palme des commentaires les plus « rayons-de soleil ». Quoique. J’hésite avec celle des commentaires qui me rendent totalement cramoisix…

  • Girlie Cinéphilie - Répondre

    10 août 2016 at 11:42

    Comme quoi, l’amour fait parfois faire des merveilles. Tonton Steven peut être fier de toi, si lui transforme la pelloche en or, toi tu en fait autant avec ce matériau non moins noble qu’est le carton. Un grand bravo!

    • allmadehere - Répondre

      11 août 2016 at 13:26

      Merci!
      Tonton Steven a le don pour me mettre des étoiles plein les mirettes. C’est ma petite contribution pour célébrer son travail. Et puis si cela me permet de sortir le carton, les gommettes et de parler de Léo…

  • Dane - Répondre

    01 octobre 2016 at 03:44

    une trés belle idée c’ est géniale, un bon film en plus !! félicitations beau défi biz

    • allmadehere - Répondre

      02 octobre 2016 at 08:06

      Bonjour! Merci d’être passée par ici et d’avoir laissé ce chouette commentaire. Bon dimanche!

  • Marjolaine - Répondre

    01 octobre 2016 at 14:10

    Très belle affiche !

Leave a Reply to Camilleb Cancel reply