Jeanne Lanvin

Par Posté dans - Sorties le 14 juin 2015 11 Commentaires

Bonjour les petits moineaux,
La Palais Galliera célèbre actuellement la plus ancienne maison de couture française encore en activité en consacrant une exposition à Jeanne Lanvin.
Allez venez je vous emmène pour une petite visite guidée!
une

Toute le monde connait Yves Saint Laurent ou Coco Chanel.
En revanche si la maison Lanvin est connue dans le monde entier qui sait que la créatrice de cette maison s'appelle Jeanne?
Jeanne Lanvin était une personnalité très discrète qui a vécu loin des projecteurs, concentrée sur son travail.

img_0004b

Jeanne Lanvin

Des robes du jour, de soirée, de mariée, des manteaux, des chapeaux et accessoires fabuleux, des dessins originaux et des livres d'échantillons de tissus, ponctuent la visite.

Trois dessins tirés d'un album de ses créations, vers 1925. © Collection Palais Galliera / Katerina Jebb, 2014 / Patrimoine Lanvin

Trois dessins tirés d'un album de ses créations, vers 1925.
© Collection Palais Galliera / Katerina Jebb, 2014 / Patrimoine Lanvin

Aînée d'une famille pauvre de onze enfants, Jeanne Lanvin débute à 18 ans comme modiste. Les chapeaux seront d'ailleurs toujours présents dans ses collections, accessoires indispensables pour compléter ses silhouettes. Et j'avoue que j'ai particulièrement craqué pour ces derniers.

chapeaux
Dès 1889 elle ouvre une boutique avant d'obtenir son pas de porte en 1893.

Impossible de parler de Jeanne Lanvin sans évoquer sa fille Marguerite, qui deviendra la muse de cette grande dame de la couture.
Né en 1897, Marguerite sera sa première source d'inspiration et permettra à cette femme d'affaire d'entrevoir un nouvel horizon dès 1908: celui du vêtement d'enfant de qualité haute couture.
Personne aupa­ra­vant n’avait eu l’idée d’une collec­tion pour les enfants.
En 1909, après avoir construit sa réputation sur les chapeaux et la mode enfantine, voilà Jeanne Lanvin officiellement couturière.
Elle crée alors un département jeune fille et femme. Suivront les départements mariée, lingerie, fourrure et dès les années 20 décoration et sport.
L’amour de Jeanne Lanvin pour sa fille est devenu le symbole la maison Lanvin. Datant de 1924 il est inspiré d'une photographie prise lors d'une fête costumée en 1907, pendant laquelle l’objec­tif d’un photo­graphe fixe l’image de Jeanne et de Margue­rite.

Jeanne Lanvin et sa fille

logo-LANVIN

En 1927, afin de célébrer les 30 ans de sa fille elle compose Arpège, le plus grand des parfums Lanvin.

Parfum « Arpège », flacon boule noire, 1927  © Patrimoine Lanvin

Parfum « Arpège », flacon boule noire, 1927
© Patrimoine Lanvin

 

C'est quoi le style Jeanne Lanvin?

◬ C'est l'idée d'une mode facile à porter, sophistiquée et élégante, au style épuré et au caractère intemporel.

◬ C'est également une modernité surprenante et une variété inattendue des modèles.
Jeanne Lanvin passe avec la même maîtrise d'une robe-bijou à une tenue du soir à la rigueur monacale, avec par exemple cette robe Diva, à la ligne fuselée d'inspiration liturgique.

Robe du soir "La diva", hiver 1935-1936. velours de soir bleu nuit, broderies de paillettes métalliques argentées superposées. Collection Palais Galliera

Robe du soir "La diva", hiver 1935-1936. velours de soir bleu nuit, broderies de paillettes métalliques argentées superposées. Collection Palais Galliera

Après recherche iconographique, j'ai trouvé cette œuvre qui à mon sens illustre parfaitement l'inspiration.
Angel-Fra-Angelico-

La robe de style est la robe Lanvin par excellence même si elle est proposée par d'autres maison également.
S’opposant radicalement à la verticalité des années 1920, c'est une robe de cérémonie, habillée, une robe de garden partie qui se caractérise par sa ligne très évasée avec un corsage très ajusté, une taille resserrée et surtout une jupe bouffante. Cette robe de style a connu un succès fou et a été portée par de nombreuses actrices.
«  Quant au nom de Lanvin, il était lié, pour moi, au souvenir des jeunes filles en robes de style, avec lesquelles j’avais dansé mes premiers fox-trots, charlestons et shimmys. Dans les bals, elles étaient toujours les mieux habillées ». Christian Dior.

Robe de style "Marjolaine", Jeanne Lanvin. Été 1920. Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris -

Robe de style "Marjolaine", Jeanne Lanvin. Été 1920.
Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris -

◬ Le style Jeanne Lanvin se caractérise également par une simplicité voire une sobriété de la coupe qui s'accompagne très souvent d'une richesse de décor et de détails qui se concentrent très souvent sur les épaules, les cols, à la taille, sur les poignets et sur les poches.

Robe du soir «Bel oiseau », 1928. Taffetas noir, broderies de demitubes, cristaux Swarovski et fils métalliques argent. Collection Palais Galliera © Marie-Camille Raynaud

Robe du soir «Bel oiseau », 1928. Taffetas noir, broderies de demitubes, cristaux Swarovski et fils métalliques argent. Collection Palais Galliera © Marie-Camille Raynaud

◬ D'autre part la maison Lanvin c'est la passion pour la broderie avec un travail de la matière sur la matière, qui est un des grandes signatures de la griffe.

◬ N'oublions pas le bleu Lanvin: c’est en contemplant une fresque de Fra Angelico « à s’en raidir la nuque », à Florence, que Jeanne Lanvin eut l’idée de faire de ce bleu quattrocento sa teinte fétiche. Les noms des modèles évoquent les multiples variations du coloris : "Azur", "Delft", "Lavande", "Saphir", "Lazuli", "Outremer"...
la-diva-dessin-1935-36

◬ Enfin le style Jeanne Lanvin c'est aussi  la diversité des sources d'inspirations exotiques et ethniques.

Ici on pense au japon et au obi, cette large ceinture servant à fermer les vêtements traditionnels japonais, tels les kimonos.

Robe du soir « Walkyrie » aussi nommée « Brunehilde », 1935. Lamé or, soie bleu marine surpiquée. Collection Palais Galliera. © Stéphane Piera / Galliera / Roger-Viollet

Robe du soir « Walkyrie » aussi nommée « Brunehilde », 1935. Lamé or, soie bleu marine surpiquée. Collection Palais Galliera. © Stéphane Piera / Galliera / Roger-Viollet

Robe « Donatienne », hiver 1920-1921. Crêpe de soie bleu et corail, velours de coton noir, broderies de corail, perles et fils de soie corail. Collection Palais Galliera. © Patrick Pierrain  Galliera

Robe « Donatienne », hiver 1920-1921. Crêpe de soie bleu et corail, velours de coton noir, broderies de corail, perles et fils de soie corail. Collection Palais Galliera. © Patrick Pierrain Galliera

Tandis que cette robe « Donatienne » évoque quant à elle la Russie et s’inspire ici des traditions de la paysannerie.

En conclusion un petit bijou d'exposition où j'ai déambulé avec grand plaisir. Et en plus il y avait très peu de monde pendant cette nocturne (le jeudi soir). J’aurais presque pu croire que le musée avait été privatisé pour mes beaux yeux et ceux de Almonds and Nuts (click) avec qui j'ai visité cette merveilleuse exposition.

Ce que j'ai beaucoup apprécié durant la visite c'est que le parcours de l'exposition ne présente pas de rétrospective chronologique académique mais un cheminement, une déambulation à travers une centaine de modèles qui permet au visiteur d'appréhender le style Lanvin.
"Le parcours de l'exposition revient sur les grands chapitres obsessionnels de la création de Jeanne Lanvin". (Olivier Saillard, directeur du Palais Galliera et commissaire de l'exposition Jeanne Lanvin).

Le Palais Galliera, devenu musée de la mode dans les 70's, vit au rythme de ses expositions exclusivement temporaires et ne propose pas de collection permanente. Pourquoi? Il n'y a pas de collections permanentes parce que les costumes/ vêtements ne peuvent être présentés que 4 mois, 6 mois maximum dans les meilleures conditions, car ils s'abiment beaucoup plus rapidement que les autres œuvres. Pour un vêtement exposé 4 mois, il faut qu'il se repose 3 ans!
C'est pourquoi il ne fait pas passer à côté de ses expositions et de celle consacrée à Jeanne Lanvin en particulier.

8 MARS - 23 AOÛT 2015
Mardi au dimanche de 10h à 18h
Nocturne les jeudis jusqu'à 21h
Fermé les lundis et les jours fériés
Métro ligne 9, Iéna ou Alma-Marceau
http://www.palaisgalliera.paris.fr/

N'oubliez pas de jouer (ici), 3 lots sont à gagner.

A bientôt!

(11) commentaires

  • bluettine - Répondre

    14 juin 2015 at 09:41

    Merci pour cet intéressant et beau reportage qui m’a permis d’en apprendre plus sur Jeanne Lanvin.

  • LesEclatsDeClaire - Répondre

    14 juin 2015 at 14:14

    SUPER ton article, j’ai appris plein de truc. Merci du partage! 🙂

  • Julie - Répondre

    14 juin 2015 at 14:50

    Très très bel article. J’ai pris un grand plaisir à te lire.;)

  • pas@pasdechat - Répondre

    14 juin 2015 at 15:02

    C’est vrai que ce n’est pas la Maison la plus médiatisée et pourtant quel style ! J’aime ce côté sincère et pur dans la création. Une belle exposition que tu défends avec brio. Merci pour cette nouvelle jolie tentation.

  • coralinelambert - Répondre

    14 juin 2015 at 18:11

    Je rêve d’aller voir cette exposition; Jeanne Lanvin et Madeleine Vionnet, quelles femmes! malheureusement j’ai peur de ne pas avoir longtemps, aussi merci MILLE fois d’avoir ajoutées pleins de jolies photos à ton message. Des bises!

  • aurélie - Répondre

    14 juin 2015 at 19:11

    Merci pour la visite!
    Je suis pas une grande fan de la maison Lanvin, mais j’ai beaucoup aimé te lire 🙂
    Bisous

  • Rp 1989 - Répondre

    14 juin 2015 at 20:31

    Ton article est passionnant, surtout pour moi qui suis fan de mode et des années 1900-1920. Merci beaucoup pour toutes ces précieuses informations.

  • Almonds and nuts - Répondre

    15 juin 2015 at 12:00

    ^^ encore un bel article à ton actif! (en ce qui me concerne, j’ai fait mon compte-rendu pendant 30 mn non-stop à mon copain, samedi…)
    Une vraie belle expo, et un bon moment passé avec toi pour se changer les idées en cette période chargée!

  • Girlie Cinéphilie - Répondre

    15 juin 2015 at 18:23

    O splendeur! Merci pour cet article et toute ces photos qui font baver de jalousie

  • timolea - Répondre

    22 juin 2015 at 12:33

    Merci de nous cultiver et de nous enchanter ! Je note qu’une visite s’impose au palais Galliera !

  • […]  Parfum « Arpège », Jeanne Lanvin, 1927. Patrimoine Lanvin. A retrouver ici. […]

Une remarque?
Une question?
Un mot d'amour?
C'est juste ici...