Mort en eaux troubles…

Par Posté dans - Livres le 01 octobre 2014 8 Commentaires

Dans son roman Splendour, Géraldine Maillet revient sur le terrible destin de Natalie Wood et imagine ses derniers instants en se glissant dans la peau de l'actrice.

UNE

Un des seuls avantages a être coincée au lit avec une pseudo grippe automnale qui n'en finit pas (oussstt), c'est de pouvoir rattraper son retard en lecture et de s'attarder sur des livres qui n'étaient pas forcément en haut de la pile.

Ce livre est paru dans la collection "Ceci n'est pas un fait divers", une collection des éditions Grasset créée il y a quatre ans.
Le principe est de demander à un écrivain de s’emparer d’un fait divers qui l’a marqué et d’en écrire un livre qui rejoigne le domaine de la littérature.

Le fait divers est le suivant: En novembre 1981, Natalie Wood est retrouvée morte noyée dans la baie de Los Angeles, non loin de l'île Santa Catalina, alors qu'elle passait le week-end de Thanksgiving sur le yacht de son mari Robert Wagner (Alias Jonathan Hart dans "L'aaaaamour du risque, Jonathan & Jennifer, les justiciers milliardaires"...click click ici) en compagnie de ce dernier donc, de son amant présumé, le mystérieux et ô combien talentueux Christopher Walken et du capitaine du bateau, Dennis Davern.

Robert Wagner and Natalie Wood

Robert Wagner and Natalie Wood

Natalie Wood, de son vrai nom Natalia Nikolaevna Zakharenk est née de parents russes qui ont fui la révolution bolchévique. Sa mère cruelle & tyrannique l'a précocement jetée dans l'industrie cinématographique afin de l'utiliser et de l'exploiter comme un bon cheval de course qui rapporte gros.
Elle connait son 1er succès en 1947 dans " Miracle sur la 34ème rue" alors qu'elle n'a que 9 ans.

miracle sur la 34 eme rue

En 1955, elle donnera la réplique à James Dean dans "La fureur de vivre", puis tournera pour Jonh Ford et Elia Kazan avant d'incarner Maria dans " West side story".

Natalie Wood ne recevra pas d'oscar pour sa prestation alors que le film est récompensé de 10 oscars.
Elle ne s'en remettra jamais, surtout qu'elle souffre d'un énorme complexe d'infériorité et de paranoïa.
Gloire précoce et relativement éphémère qui sera suivie rapidement par la déchéance et la décadence.

Lorsqu'elle disparait subitement en 1981 sa carrière est depuis longtemps déjà au creux de la vague.

A cette époque, les enquêteurs ont conclu à une mort accidentelle mais en 2011 le dossier a été ouvert de nouveau.
En effet le capitaine, Dennis Davern, est revenu sur sa déclaration. Il semblerait que sous la pression de Robert Wagner, il aurait omis de signaler aux enquêteurs la violente dispute qui opposa cette nuit-là Natalie Wood à son époux...
Les faits ont été requalifiés en "Noyade et autres facteurs indéterminés", termes autorisant toutes les spéculations.

Tous ces détails afin de vous dresser rapidement les grandes lignes de ce destin tragique car heureusement le propos de l'auteure n'est pas de mener une enquête ou de privilégier une théorie plus qu'une autre (Suicide, accident, meurtre). Nope rien de tout cela.

Ce livre est aussi éloigné de l'investigation que du biopic classique.
Ni récit de scandale ou spéculations quant à sa mort. Ce n'est pas l'intention.
Ce court roman utilise cette fin dramatique afin d'explorer le parcours de Natalie Wood.

Dans cette fiction censée décrire les derniers instants de Natalie Wood alors qu'elle lutte dans les eaux glacées, l'auteure se glisse dans la peau de l'actrice et s'exprime par le biais d' un monologue intérieur introspectif, particulièrement amer et lucide.
Ce livre raconte une Natalie Wood à la dérive, consciente que son avenir s'est rétrécie et que ses moments de gloire sont loin derrière elle.

Pas de sensationnalisme racoleur, si ce n'est peut être dans ce style cru & direct, parfois choquant, souvent obscène et vulgaire, à mon sens dispensable, qui nous présente l'actrice comme une croqueuse d'hommes insatiable, totalement désabusée et fragile.

Le hasard m'a amené à lire ce roman car si je lis énormément de biographies, je suis beaucoup moins fan des versions "romancées".

Natalie Wood ne fait pas (encore) partie de mes actrices cultes ( Je n'ai pu l' appréciée jusqu'à présent qu'à travers 2 films,  "Miracle sur la 34ème rue" et "West Side Story"),  cependant j'ai hâte de la (re)découvrir à travers ses autres films.
Annex - Dean, James (Rebel Without a Cause)_05

Pour conclure un livre qui a titillé ma curiosité de cinéphile (Ce qui est déjà bien) mais qui me laisse très perplexe quant au style employé.

A bientôt! ( Je vous laisse, je vais reprendre une dose de paracétamol, pfff).

(8) commentaires

  • grain2sucre - Répondre

    02 octobre 2014 at 00:23

    Sujet passionnant, cela avait fait pas mal de bruit à l’époque… J’attends d’autres articles. En attendant soigne toi et reste bien au chaud. Un gros Bisou. Grain2Sucre

  • plumwarrior - Répondre

    02 octobre 2014 at 20:06

    bon repos et bonnes lectures^^

  • pas@pasdechat - Répondre

    02 octobre 2014 at 21:29

    C’est un livre que je ne lirai jamais, mais je suis contente d’avoir eu ton impression. Pour moi, elle reste une femme sublime !

    • allmadehere - Répondre

      02 octobre 2014 at 21:58

      Je comprends ton point de vue.
      Je n’aurais pas lu ce livre s’il avait été question de Marilyn ou d’une autre actrice qui occupe une place particulière dans mon panthéon. Ou alors j’aurais trouvé ce livre racoleur et il m’aurait beaucoup énervée…
      Il a servi de porte d’entrée vers cette actrice que je connais mal et je compte bien me rattraper.

  • aurélie - Répondre

    03 octobre 2014 at 09:22

    J’adore lire tes articles lecture. Ce n’est pas un bouquin que je lirai mais c’est super d’en apprendre un peu sur cette actrice (que je n’ai vu que dans West side story).
    Bon courage avec ta grippe.
    Gros bisous…mais de loin

    • allmadehere - Répondre

      03 octobre 2014 at 13:06

      Hello, ça me fait bien plaisir!
      Je commence à prendre le dessus sur cette vilaine grippe qui m’a empêché de profiter de l’été indien…
      Bon WE!
      Bise

Une remarque?
Une question?
Un mot d'amour?
C'est juste ici...