Top Of the Lake

Par Posté dans - Ciné le 05 décembre 2013 0 Commentaires

Mini-série de 7 épisodes, réalisée par Jane Campion.
tol2

Très intriguée, je me suis plongée dans cette mini-série de 7 épisodes où Tui, une jeune fille âgée de 12 ans et enceinte de 5 mois, disparaît subitement.
La détective Robin (Alias Peggy  dans Mad Men) est chargée de l'enquête. Cette dernière  "revient au pays" auprès de sa mère après une longue absence.
tol
Le pitch est d'emblée assez glauque.  Comment cette gamine de 12 ans s'est elle retrouvée enceinte?
Tous les habitants (peu nombreux) de ce coin reculé du monde se connaissent et semblent cacher des cadavres dans leurs placards.

Les femmes sont nymphomanes, psychotiques,  ou ont vécu l'horreur; les hommes  semblent attardés ou complétement cinglés.
Le summum de la bizarrerie est atteint avec l'arrivée d'une pseudo gourou qui se fait appelée GJ et qui s'installe avec une dizaine de femmes au bord du lac, dans un endroit nommé "Paradise", formant une sorte de communauté hippie de paumées qui cherchent des réponse auprès de GJ et de la nature.
Le décor est planté, le spectateur  est confronté à un monde à part, isolé, aux mœurs bien particulières et très souvent dérangeantes.
Robin tente de mettre de l'ordre dans ce bazar mais elle n'est pas aidée et la police locale ne semble pas  très coopérative. De plus elle  sera rapidement rattrapée par ses vieux démons qu'elle devra combattre.

L'ambiance est étrange, étouffante et très souvent malsaine...On s'attend au pire à chaque nouvelle scène, le sordide se tient en embuscade permanente, âmes sensibles s’abstenir. Le contraste est flagrant entre ces faits lugubres et les  somptueux paysages néo-zélandais.

Une remarque?
Une question?
Un mot d'amour?
C'est juste ici...